Le team building, vous connaissez ? En bon français, la cohésion d’équipe est une méthode dont l’objectif est de resserrer les liens entre vos collaborateurs. Efficace, cet outil ne doit cependant pas se résumer à une sortie récréative : nos conseils.

1. Impliquer les participants

On ne fédère pas une équipe contre son gré ! Pour réussir sa séance de team building, il faut d’abord consulter l’équipe concernée et s’assurer de la participation de tous ses membres. Vérifiez ainsi que tout le monde est partant et, si elles existent, tâchez de désamorcer les résistances en précisant les objectifs de l’exercice. Par ailleurs, n’hésitez pas à consulter l’équipe sur les activités proposées lors de la séance : pas sûr, par exemple, qu’un match de rugby emporte l’adhésion d’une équipe majoritairement féminine. Il faut adapter la séance de cohésion d’équipe à tous.

2. Fixer des objectifs

Sauf exception, une séance de team building, très gourmande en temps, ne s’organise pas sans raison : si tout va bien dans une équipe, l’exercice est inutile. Bref, proposer des ateliers de cohésion d’équipe s’inscrit dans une démarche précise : l’ambition affichée est de pallier un dysfonctionnement qui empêche une équipe de travailler efficacement. En ce sens, il s’agit de faire un diagnostic préalable à la séance, avec l’aide d’une agence spécialisée si vous avez le budget, qui fixera des objectifs à atteindre. Qu’il faille améliorer la communication, désamorcer les conflits, remotiver ses troupes, réduire le stress, les objectifs seront clairement précisés aux participants.

3. Sortir du cadre de l’entreprise

Paradoxalement, une bonne séance de team building s’organise… hors de l’entreprise. Pourquoi ? Parce qu’il s’agit justement de sortir du cadre habituel pour amener vos collaborateurs à agir et penser différemment. En ce sens, en rapport avec les objectifs fixés, n’hésitez pas à proposer des activités originales, stimulantes ou divertissantes, qui feront perdre leurs repères aux participants. Pour que vos collaborateurs apprennent également à mieux se connaître et développent des relations plus cordiales, n’hésitez pas à proposer des activités plus ludiques ou de détente.

4. Évaluer les effets de la séance

Comme tout projet bien mené, une séance de team building doit faire l’objet d’une évaluation. En fonction des objectifs à atteindre, faites le point sur ce qui a marché et sur ce qui bloque encore, en organisant, par exemple, une réunion dédiée à la cohésion d’équipe quelques semaines après. Outre que ce bilan est l’occasion de se rappeler ensemble de bons souvenirs, c’est également l’occasion de récolter les avis et les remarques des participants. Par ce biais, il s’agit de prolonger ou d’accentuer la dynamique mise en place lors des ateliers de la séance.