Vous avez besoin de recruter un manager. Pour cela, vous devez à la fois choisir un profil avec des compétences techniques pointues mais aussi des qualités primordiales pour la mission qui va lui être confiée. Quelques pistes pour vous aider à trouver le candidat idéal.

Ce qu’on attend d’un bon manager

Difficile, lors de l’entretien d’embauche, de savoir si la personne en face de soi sera capable de faire un bon manager. Celui-ci devra savoir fédérer son équipe et la faire adhérer aux objectifs qu’il aura fixés et qu’il aura su justifier. Il devra savoir valoriser ses subordonnés, reconnaître leur réussite, mais il devra également savoir sévir et sanctionner si nécessaire. Il faudra qu’il laisse les gens exprimer leur potentiel et leurs idées, mais devra savoir dire non au besoin.
Un bon manager participera à la création d’une bonne ambiance, en prenant en compte chaque personne individuellement, en attribuant son mérite à l’équipe et en faisant preuve de transparence. À la manière d’un bon instituteur, le bon manager doit tirer tout le monde vers le haut sans laisser personne sur le bord de la route.

Savoir identifier la compétence managériale

Votre devoir en tant que recruteur est de miser sur quelqu’un qui, d’un point de vue technique, connaît parfaitement son métier. En effet, le manager que vous allez embaucher doit pouvoir suivre les étapes du travail de ses subordonnés, les aider au besoin, les conseiller pour qu’ils obtiennent les résultats escomptés, et reconnaître leur réussite ou leur échec.
S’il botte en touche faute de connaissances pratiques, vos salariés ne se sentiront pas soutenus, perdront leur motivation et risqueront de commettre des erreurs préjudiciables. Il est également essentiel de le questionner sur sa vision du métier de manager afin de vérifier que ses valeurs s’accordent à celles qui sont prônées dans votre entreprise. Questionnez-le sur ses expériences passées pour connaître son niveau d’implication lors de ses précédentes missions.

Quelques qualités clés d’un bon manager

Le bon manager doit savoir se montrer curieux : il questionne sa direction pour être sûr de bien comprendre ce qu’on attend de lui ; il s’intéresse à ses salariés et à l’avancée de leurs tâches ; il se tient au courant des innovations technologiques, des avancées de la concurrence, de l’état du marché, pour toujours apporter un nouveau souffle ou au moins l’information utile.
Une des qualités du bon manager est d’être autonome ; livré à lui-même, il sait prendre les bonnes décisions. Le bon manager est diplomate, il sait aussi bien gérer un conflit que faire passer une directive contestable.

Le manager, un salarié comme les autres

Ne perdons pas de vue que si un bon manager est quelqu’un que son équipe apprécie et qui sait la faire travailler et lui faire obtenir les résultats escomptés, c’est aussi celui qui est en interface avec la direction. Il convient de s’assurer qu’il sera en phase avec les décisions prises (ou du moins qu’il ne les contestera pas) afin qu’il puisse les répercuter aux échelons inférieurs.
Il doit savoir écouter tout aussi bien que communiquer. Un bon manager n’est pas seulement embauché pour s’assurer que ses subordonnés travaillent dans le bon sens, il doit lui-même donner l’exemple et s’attaquer à des tâches ardues. C’est en étant exemplaire qu’il motivera les salariés qui sauront alors vers quoi tendre.