Le travail en équipe apparaît comme la solution idéale pour faire naître la synergie des compétences et des idées, et pour viser efficacement des objectifs précis. Cependant, c’est aussi un mode de fonctionnement particulier qui nécessite de mettre en place des méthodes de fonctionnement très précises.

Pourquoi travailler en équipe ?

C’est vrai que le travail en équipe semble avoir de très nombreuses vertus : il s’apparente à une véritable synergie des cerveaux et des volontés. Plutôt que de faire sa petite part de travail chacun dans son coin avant la mise en commun, l’équipe œuvre ensemble dès l’initiation du projet. Les procédures de travail ou les habitudes se renouvellent beaucoup plus rapidement ainsi et l’on peut tenir compte bien plus vite des innovations.

Indispensable communication

Même si ça semble évident, on ne le dira jamais assez : respectez toujours la politesse la plus élémentaire lorsque vous vous adressez à ceux qui travaillent avec vous. Un « Tu veux bien t’en occuper s’il te plaît ? » passe mieux que « Toi, tu fais ça, c’est pour demain. »
Dans le même ordre d’idée, veillez à être à l’écoute des autres : si vous voulez qu’ils écoutent vos idées, entendez aussi les leurs, avec honnêteté et objectivité, sans vous arcbouter à tout prix sur les vôtres.
La contrepartie de ces deux « concessions » est que vous pouvez vous exprimer sans retenue, libérez votre imagination, sans crainte d’être jugé. Les « Et si on imaginait qu’on puisse… » sont le plus grand avantage du travail en équipe, et chacun est disposé à écouter et suivre celui qui les formule s’il est poli et à l’écoute.
Pour que cette bonne ambiance demeure dans le cadre du travail de groupe, il est important de tout faire pour désamorcer les conflits, avant même qu’ils n’éclatent. Ne laissez surtout pas s’installer les malentendus, parlez-en tout de suite. Et si le ton monte entre deux des membres, ce n’est pas le moment de formuler vos propres reproches auprès de l’un d’eux. Essayez au contraire, de calmer le jeu en poussant chacun à exprimer calmement ses ressentis.

Travailler efficacement en équipe

Une fois établies ces bases de communication, beaucoup de points deviennent plus clairs. Ainsi, c’est une bonne communication qui permet par exemple d’afficher sans ambiguïté les objectifs, à court et à moyen terme, et aussi le calendrier à tenir pour les remplir.
N’oubliez pas aussi qu’une bonne ambiance rend plus facile l’entraide lorsqu’un des membres de l’équipe est en difficulté : c’est bien plus facile de proposer son aide (ou d’en accepter) lorsqu’on s’entend bien et lorsque la priorité est la même pour tous.
Enfin, l’efficacité ne sera au rendez-vous que si les rôles de chacun sont très clairement définis, y compris et surtout le leadership.
Tous les membres doivent savoir très précisément ce qu’on attend d’eux, à quel moment, et à qui incombe telle ou telle tâche. Les « Mais je croyais que c’était X qui… » sont le signe d’une mauvaise répartition des tâches autant que de défauts de communication. Même chose pour la responsabilité : il est important d’assumer ce que vous faites. Votre équipe vous saura gré de votre honnêteté et il sera plus facile de passer à autre chose.