L’été est propice au farniente et… en opportunités de travail pour les étudiants en mal d’argent à la recherche de jobs saisonniers qui permettront de financer leurs vacances ou leur rentrée. Vous cherchez où travailler cet été ? Suivez le guide.

La capitale

Pas de mystère, qu’on aime ou qu’on déteste Paris, sa frénésie, sa folie, elle reste, de part son dynamisme touristique et culturel, la ville où il est le plus facile de trouver un job cet été. Vous êtes prêts à bosser dur ? Ça tombe bien, si vous cherchez où travailler l’été, le secteur de l’hôtellerie ou la restauration embauche beaucoup.
Sinon, tournez-vous vers les musées et les attractions de la ville toujours en recherche, lors des périodes estivales, de main-d’œuvre temporaire. Pour les plus chanceux qui rêvent de voir la mer sans pouvoir y aller, tournez-vous vers « Paris Plage » qui offre des opportunités pour devenir plagiste !

Les régions viticoles

Vous aimez le vin ? Alors, n’hésitez plus. Si vous cherchez où travailler cet été, les grandes régions viticoles de France recrutent de fin août à octobre des contrats saisonniers pour faire la cueillette du raisin. Où travailler l’été dans ces régions ?
L’Occitanie, l’Aquitaine, la Bourgogne, la Champagne-Ardenne et l’Alsace sont des lieux où vous trouverez le plus d’inopportunités pour être employé. Si ce type d’emploi a pour réputation d’être très physique, il est également connu pour sa convivialité et les belles rencontres amicales que l’on peut y faire. Bref c’est pénible, mais enrichissant.

La Riviera française

Cannes, Monaco, Saint-Tropez sont des villes qui font rêver… et qui, en été, recrutent de nombreux saisonniers. Pour trouver où travailler cet été, sachez que le Sud de la France, en particulier les côtes méditerranéennes, recrute de nombreux saisonniers comme plagistes, animateurs ou vendeurs sur les nombreux marchés qui pullulent à cette époque de l’année. La zone, extrêmement touristique, vit également de l’hôtellerie et de la restauration : il est facile de trouver à travailler comme serveur, agent d’accueil, plongeur ou chargé de réservation.

Pourquoi pas l’étranger  ?

Les voyages forment la jeunesse dit-on. Pourquoi ne pas allier au travail le plaisir de faire un peu de tourisme ? D’autant que les offres sont nombreuses à l’étranger. Si, sans surprise, l’hôtellerie et la restauration – ces spécialités nationales – sont friandes de « frenchies », pensez également, pour savoir où travailler cet été, aux clubs de vacances et aux parcs d’attractions qui recherchent du personnel de réception, des moniteurs et des animateurs. Si vous aimez les enfants et les ados, peut-être pouvez-vous aussi envisager d’accompagner les séjours linguistiques à l’étranger qui, chaque été, s’éparpillent dans le monde.