Vous avez besoin d’argent pour financer vos études ? L’idéal est de trouver un job compatible avec vos horaires et vos engagements d’étudiant. Voici quelques pistes.

Cibler son objectif

Un job d’étudiant n’est pas un job d’été. Cela implique que l’on s’engage pour quelques mois voire une année (scolaire), ce qui nécessite d’être motivé (ce ne serait avantageux pour personne de démissionner dès novembre) et de le rester. Pour ce faire, rien de mieux que d’opter pour un job qui vous convienne.
C’est pourquoi il y a quelques petites questions à se poser avant d’aller taper à toutes les portes. Que cherchez-vous au juste : un job pour payer le loyer et les études (20 heures hebdo). Un petit complément d’argent de poche (5 heures hebdo) ? Un job dans votre secteur d’études pour démarrer votre expérience professionnelle ou un job alimentaire ? Etes-vous prêt(e) à travailler le soir, la nuit ? À la demande plusieurs fois par jour ?

Postuler beaucoup

Si vous recherchez un job de type baby-sitter ou femme de ménage, vous aurez tout intérêt à vous inscrire sur des sites spécialisés de mises en relation (Kinougarde, par exemple). De même, pour ces jobs et d’autres comme le soutien scolaire, s’inscrire dans une agence (type Acadomia ou Domécole) peut permettre d’accélérer le processus de recrutement.
Pour travailler au service dans un bar ou à la plonge d’un restaurant, rien de tel que d’aller discuter avec le responsable (évitez les heures d’affluence, il serait moins disponible, mais juste après, c’est bien : il vient de faire le constat qu’il manquait de personnel) pour le convaincre.
Beaucoup de contacts seront nécessaires pour décrocher ne serait-ce qu’un entretien, alors soyez très précis(e) quant à vos disponibilités : inutile que votre seul entretien soit pour un 35 heures si vous ne pouvez vous libérer que 10 heures par semaine.

Voir plus loin

Une fois que vous avez écumé les lieux de restauration (lente ou rapide), les lieux de vente divers et variés et les bars, vous ne savez plus où chercher les jobs étudiants. Avez-vous pensé aux cinémas ? Ils proposent des séances à toute heure, et nul besoin d’être qualifié pour contrôler les billets.
Et le théâtre ? Le soir, vous pourriez être ouvreur(euse). Jamais vous n’oseriez demander des enfants à garder, soit. Mais des animaux ? Sortir le chien, nourrir le cochon d’Inde, vous sauriez ? La distribution de prospectus ou les centres de réservation recrutent des étudiants, les agences de coursiers ou encore les cabines de télépéage aussi. Si vous aimez les adolescents, vous pouvez devenir maître d’internat/d’externat.
Si vous aimez travailler dehors, l’agriculture peut vous proposer des fruits à cueillir et des légumes à ramasser un bon nombre de mois dans l’année. Si vous ne vous déplacez qu’à vélo, orientez-vous vers le cyclotourisme ; si vous habitez une grande ville, on vous suivra. Et si vous êtes une bimbo qui a peur de se casser un ongle, des solutions existent dans le mannequinat ou la figuration.
Ceux qui recherchent des jobs étudiants qui leur permette de potasser leurs cours et leurs bouquins devraient demander aux hôtels qui ont une réception physique 24 heures/24 : ils recrutent pour les nuits. Idem pour la surveillance de parkings ou les immeubles de grand standing.