btp

Entreprises du BTP : comment travailler votre marque employeur ?

Dans le contexte d’un marché du travail tendu comme l’est celui du BTP, les entreprises ne peuvent plus seulement miser sur une grille des salaires attractive pour séduire les talents et fidéliser les bonnes recrues. 

Culture d’entreprise forte, valeurs connues et partagées, esprit d’équipe sont autant de critères qui comptent désormais dans le choix des candidats. 

Des vecteurs d’attractivité dont les recruteurs doivent prendre soin en travaillant leur stratégie de « marque employeur ».  

Tour d’horizon de cette problématique à la croisée des chemins entre ressources humaines et marketing.

Qu’est-ce que la marque employeur ?

La marque employeur recouvre toutes les questions liées à l’image de marque que renvoie l’entreprise à ses ressources humaines et aux candidats, c’est-à-dire : 

– l’identité de l’entreprise : ses missions, son secteur d’activité, son métier, son expertise, ses valeurs

– son image interne : ce que pense ses collaborateurs, ses partenaires de l’ambiance et des conditions de travail propres à l’entreprise

– son image externe : ce que les publics extérieurs, en particulier les candidats, pense de l’entreprise.  

Toutes les entreprises du BTP sont-elles concernées ? 

D’abord l’apanage des grandes entreprises, la question de la marque employeur est devenue plus en plus centrale dans les entreprises de taille moyenne.

Mais compte-tenu de son impact sur les capacités d’une entreprise à attirer les candidats et à fidéliser ses ressources humaines, la marque employeur devrait également être un sujet dont s’emparent les plus petites structures du BTP.

Pourquoi travailler sa marque employeur ? 

Adopter une bonne stratégie autour de sa marque employeur apporte de nombreux bénéfices : 

– amélioration des relations entre l’entreprise et ses parties prenantes (collaborateurs, partenaires)

– amélioration de l’ambiance de travail et de l’esprit d’équipe, aboutissant à une fidélisation des ressources humaines plus importante

– augmentation de la productivité des salariés, plus engagés

– renforcement de l’attractivité de l’entreprise vis à vis des candidats de valeur, présélection des candidats potentiellement en phase avec vos valeurs et votre identité, ayant un “coup de coeur” pour la structure

– amoindrissement du coût global alloué aux recrutements, en conséquence de la baisse du turn-over et d’une attractivité plus importante

– meilleure compréhension par l’entreprise elle-même de son identité, de ses valeurs et de sa culture d’entreprise, lui permettant d’être plus cohérente    

Comment améliorer sa marque employeur ?

Bien gérer sa marque employeur peut avoir des effets positifs sur sa capacité à capter les bons candidats et à les retenir. Mais comment faire pour l’améliorer ?

Mobiliser ses parties prenantes pour dresser le bilan de son image employeur

La première étape pour travailler dans le bon sens sa marque employeur passe par un audit complet de son image. Le but étant de consolider la connaissance que l’on a de sa propre culture d’entreprise, mais également de ce que l’on (entreprise, salariés, candidats) en véhicule vraiment.  

Pour cela, il faut mobiliser : 

– ses salariés : en réalisant un audit interne, on comprendra mieux les ressorts qui les poussent à rester 

– ses candidats : afin de saisir ce qu’ils disent de l’entreprise

En complément, il est bon de réaliser un audit de sa e-réputation, à savoir l’image que l’entreprise renvoit via ses publications, ses réseaux sociaux…

Travailler les 4 commandements d’une marque employeur performante 

Pour qu’une stratégie de marque employeur porte ses fruits, cinq axes doivent être travaillés.

Les valeurs sociales de l’entreprise 

Pour qu’une marque employeur fonctionne, elle doit être sociale, c’est à dire que les valeurs qu’elle porte doit être également partagée avec les candidats qu’elle souhaite attirer. 

Par exemple : une entreprise familiale ayant développé un fort attachement à la tradition ne pourra pas attirer les mêmes profils qu’une start-up prônant la disruption à tous les échelons. 

La sensibilité de l’entreprise 

La sensibilité est ce qui rend l’entreprise unique, ce qui la distingue de ses concurrents, en dehors des considérations matérielles (salaires, avantages).

C’est en quelque sorte l’ADN de l’entreprise.

L’interactivité de l’entreprise

Une marque employeur n’a pas vocation à rester gravée dans le marbre. Si votre identité reste, vos valeurs et votre culture d’entreprise peuvent évoluer dans le temps, en fonction du contexte (prise de conscience écologique par exemple), et des salariés qui co-construisent la marque.

La personnalisation de la marque employeur.

De votre processus de recrutement à la manière dont vous gérez les départs, l’expérience candidat et collaborateur doit être de bonne qualité. 

La présence multicanale de l’entreprise

Les habitudes de recherche d’emploi des profils que vous souhaitez intégrer doit conduire votre entreprise à adapter ses canaux de communication. Par exemple, une entreprise de la construction se devra d’avoir un profil LinkedIn et de l’alimenter intelligemment si l’essentiel de ses candidats y sont activement présents.

Parfaire son expérience candidat

Pour simplifier la démarche du candidat et lui offrir un parcours rénové et attractif, voici quelques axes de développement.

Des contenus de qualité, en nombre

Alimenter régulièrement un blog, en apportant un soin tout particulier à la rédaction, est un élément clé pour améliorer la visibilité sur le web. On pensera à d’abord fixer une ligne et une charte éditoriales claires, puis à s’y tenir, sans quoi les effets positifs pourraient être moins flagrants.

Etre actif sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux, lorsqu’ils sont bien utilisés, peuvent également être de bons vecteurs de visibilité. Il faudra néanmoins veiller à sélectionner les réseaux sociaux pertinents vis à vis de son activité et de ses cibles.

De plus, il faudra y produire des contenus cohérents et valorisants pour votre entreprise : communiquez sur vos valeurs, sur votre culture d’entreprise, donnez la parole à vos salariés pour plus d’authenticité. 

Recruter oui, mais autrement.

Pour améliorer l’expérience candidat, certaines entreprises du BTP ont fait le pari du “gaming”, une technique permettant de révéler des talents au travers d’un jeu sophistiqué. 

Sans pousser aussi loin, mettre en avant certaines dispositions, telles qu’un accès privilégié au télétravail, peut être un bon argument pour attirer à vous les talents qui vous intéressent.

 

Conclusion

Alors que le marché du travail dans le secteur du BTP est ultra concurrentiel, il est d’une importance primordiale d’améliorer son image auprès des candidats et son expérience collaborateurs, de manière à attirer les talents nécessaires à votre entreprise et à les retenir.

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Auteur

Ces articles peuvent également vous intéresser

Test de personnalité, un outil précieux de recrutement

A l’occasion de votre recherche d’emploi, il est tout à fait possible que des recruteurs vous demandent de vous soumettre à des tests de personnalité, pour cerner vos principaux traits de caractère et déterminer si votre profil convient. Ces évaluations comportent bien des avantages.

Lire plus »