fiche métier cariste

Fiche métier : Cariste

Ses missions

Un cariste gère la manutention de matières premières, de produits finis ou semi-finis. 

Il en assure la réception : il procède au déchargement du véhicule ou du container contenant les produits. Il lui revient de vérifier si tout est en ordre : type de produits, quantité …. de répertorier les anomalies et de consigner les entrées dans un logiciel de gestion des stocks. 

Puis, il stocke les produits, de manière sécurisée et selon un plan de stockage pré-établi : de sa rigueur dépend la bonne intendance de l’entrepôt. Il peut par ailleurs être amené à les déplacer au sein même de l’entrepôt.

Enfin, il gère l’expédition des produits : il extrait les produits demandés de ses stocks, enregistre les sorties puis charge le véhicule affrété pour le transport des marchandises. 

A noter qu’il n’est pas qu’un simple exécutant : il a pour mission d’organiser le système d’approvisionnement, de rayonnage et de chargement.

Plusieurs engins de levage sont à sa disposition pour mener à bien ses missions : 

– diable

– transpalette

– chariot élévateur

– chariot à mâts rétractables

Il peut évoluer, au bout de quelques années d’expérience, vers des postes de chef logistique, responsable de quai, voire responsable d’entrepôt.

Qualités requises

– être en capacité de conduire plusieurs types d’engins de levage : il doit être titulaire du CACES

– être adroit, précis et avoir une bonne gestion de l’espace (optimisation de l’espace de rangement)

– être rigoureux, ordonné et organisé

– être prudent et respecter les règles de sécurité

– être autonome tout en sachant travailler en équipe

– avoir une bonne résistance au stress

– avoir une bonne résistance physique : le travail est souvent bruyant, les entrepôts mal isolés, la station debout est souvent requise

– savoir se servir d’outils informatiques

Salaire brut et taux horaire brut

En début de carrière, un.e cariste gagne en moyenne 18.000 € annuel brut, salaire qui peut grimper jusqu’à 28.015 € annuel brut au bout de 10 ans d’expérience. 

En moyenne, en France, un.e cariste gagne 15,38€ euros brut par heure.

Accès au métier

Bien que les postes de caristes soient encore aujourd’hui accessibles à des autodidactes, les employeurs cherchent de plus en plus à embaucher des candidats diplômés (voir ci-dessous). 

Dans tous les cas de figure, on ne pourra exercer ce métier qu’en possédant un CACES cariste (certificat d’aptitude à la conduite en sécurité), financé dans la grande majorité des cas par les employeurs.

Niveau CAP ou équivalent

– CAP agent d’entreposage ou de messagerie 

– CAP opérateur logistique

– CAP vendeur magasinier en pièces de rechange et équipements automobiles

– BEP logistique et transport

Niveau BAC ou équivalent

– Bac professionnel logistique

Insertion sur le marché

Selon une étude de Pôle Emploi sur les besoins en main d’oeuvre en 2019, le métier de cariste se classerait 40e au rang des métiers de la construction qui recrutent en France.

Par ailleurs, selon l’INSEE, le métier de cariste représentait environ 154 200 salariés en France.

Toujours selon l’INSEE, il est à noter que des efforts considérables restent à faire pour féminiser la profession : seul 7 % des salarié.e.s exerçant ce métier seraient des femmes. 

Enfin, plus de 35% des caristes exercent dans des PME et ETI de 100 salariés à 250 et plus.

Insertion sur le marché

520 projets de recrutements annuels pour des emplois de caristes ont été recensés en 2019.

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Auteur

Ces articles peuvent également vous intéresser

Test de personnalité, un outil précieux de recrutement

A l’occasion de votre recherche d’emploi, il est tout à fait possible que des recruteurs vous demandent de vous soumettre à des tests de personnalité, pour cerner vos principaux traits de caractère et déterminer si votre profil convient. Ces évaluations comportent bien des avantages.

Lire plus »