maitre d'oeuvre maitre d'ouvrage

Quelle est la différence entre un maître d’oeuvre et un maître d’ouvrage ?

Bien que souvent confondues l’une avec l’autre, la maîtrise d’oeuvre et la maîtrise d’ouvrage sont deux fonctions bien distinctes dans le secteur de la construction. 

Pour mieux comprendre quelles sont les différences entre ces deux postes clés d’un chantier, voici un bref récapitulatif de qui ils sont, ce qu’ils font concrètement, et les différences qui séparent ces deux notions.

Maître d’oeuvre et maître d’ouvrage : une position hiérarchique différente 

Maître d’oeuvre et maître d’ouvrage : deux personnages centraux dans un chantiers occupant deux positions différentes.  

Qu’est-ce qu’un maître d’ouvrage ?

Le terme maître d’ouvrage désigne simplement le client du chantier : les particuliers ou les professionnels publics ou privés (promoteur immobilier, entreprise générale du bâtiment) de qui émanent la commande. 

Il peut cependant arriver que ces derniers délèguent la maîtrise d’ouvrage à un professionnel du BTP, pour diverses raisons :

– il n’a pas les compétences en matière de construction pour suivre le chantier

– il n’a pas le temps

– il ne veut pas subir le stress d’un chantier…

La maîtrise d’ouvrage revient alors à : 

– un architecte

– un bureau d’étude

– un artisan du BTP…

Qu’est-ce qu’un maître d’oeuvre ? 

Le maître d’oeuvre est le prestataire du maître d’ouvrage. Il exécute concrètement les ordres du commanditaire des travaux et fait en sorte que les directives du maître d’ouvrage soient bien respectées, dans la phase préparatoire du projet aussi bien qu’au moment de la construction en elle-même. 

Il est une sorte de couteau suisse du chantier, disposant de connaissances transverses : architecture, gestion de projet, compétences techniques et savoir-faire artisanaux.

La maîtrise d’oeuvre peut être incarnée par une personne (architecte, artisan) ou par une entreprise du BTP (bureau d’étude).

BON À SAVOIR

La maîtrise d’ouvrage (en délégation) et la maîtrise d’oeuvre peuvent être occupée par une seule et même personne, mais cette dernière aura alors une double casquette. 

Maître d’oeuvre et maître d’ouvrage : des rôles différents 

Comme leur position, les fonctions d’un maître d’oeuvre et d’un maître d’ouvrage au sein d’un chantier divergent. 

Le maître d’ouvrage définit les missions du maître d’oeuvre

Le rôle principal du maître d’ouvrage est de définir le projet d’un point de vue : 

– architectural : la forme, la finalité et les besoins de la construction

– technique : le cahier des charges de l’ouvrage

– budgétaire : le montant global des travaux

– calendaire : les délais de construction

Suivant ces directives, le maître d’ouvrage va définir le périmètre d’intervention, sur le projet de construction, du maître d’oeuvre. Les attributions, ainsi que les obligations et la rétribution de ce dernier sont formalisées dans un contrat de maîtrise d’œuvre.

Le maître d’oeuvre exécute les ordres du maître d’ouvrage

Le maître d’oeuvre a un rôle opérationnel. Sa mission principale est de livrer un projet correspondant en tout point aux orientations données par le maître d’ouvrage (voir ci-dessus). 

Il conduit et contrôle le projet du donneur d’ordre, de l’élaboration à la livraison.

En tant que prestataire du maître d’ouvrage, il va assurer : 

– la conception des plans techniques du projet, conformément aux souhaits du client

– l’aide au démarches administratives du maître d’ouvrage (permis de construire, aides financières …)

– la rédaction d’un l’appel d’offre s’il s’agit d’un marché public.

– l’organisation (sélection des prestataires) et le suivi du chantier

– l’articulation des divers corps de métiers intervenant au cours des travaux, 

– le respect des délais et du budget

– la livraison de l’ouvrage

Il a un rôle d’intermédiaire entre le commanditaire de la construction (maître d’ouvrage) et les différents intervenants sur le chantier (artisans, ouvriers…).

Maître d’oeuvre et maître d’ouvrage : des salaires différents

Lorsque le maître d’ouvrage est un particulier, il ne perçoit aucune rémunération. 

Lorsque ce dernier est un professionnel (architecte, bureau d’étude), son salaire brut annuel varie de 26.000 euros en moyenne en début de carrière, à 35.000 € au bout de 10 ans d’expérience.

Le maître d’oeuvre perçoit des honoraires sur les chantiers qu’il conduit. En moyenne par an, son salaire brut s’élève à 30.000 euros en début de carrière, et à 65.000 euros en fin de carrière, s’il exerce au sein d’un bureau technique.

Maître d’oeuvre et maître d’ouvrage : des formations différentes

La maîtrise d’ouvrage ne requiert pas de formation spécifique

Si elle est assurée en délégation, les architectes ou les techniciens de bureau d’études peuvent compléter leur formation initiale (diplôme d’école d’architecture, diplôme d’école d’ingénieurs) par des formations continues. 

Les maîtres d’oeuvre exerçant dans un bureau technique sont pour la plupart diplômés d’une école d’ingénieur (ESTP, HEI, ECOTEC, Les Mines, Centrale, INSA, CHEBAP, CHEC, et CESFA BTP), ou d’une école d’architecture.

Maître d’oeuvre et maître d’ouvrage : les autres différences

Les choix finaux concernant le chantier : ils sont exclusivement dans les mains du maître d’ouvrage : c’est lui qui choisit les prestataires, les matériaux… sur proposition et conseil du maître d’oeuvre éventuellement. 

Les compétences : alors qu’un maître d’ouvrage peut tout ignorer du bâtiment (s’il s’agit d’un particulier par exemple), le maître d’oeuvre est au contraire un expert du BTP, très grand technicien dans de nombreux domaines de la construction. 

L’obligation de moyen et de résultat : le maître d’oeuvre a une responsabilité vis à vis du maître d’ouvrage : il doit atteindre les résultats fixés, en termes de moyens et de résultats. La réciproque n’est pas vraie.

Les assurances : le maître d’oeuvre doit se couvrir contre des litiges concernant la conformité des travaux (responsabilité civile décennale) quand le maître d’ouvrage doit se protéger contre l’impossibilité du maître d’oeuvre à effectuer les travaux de réparation nécessaires pendant les 10 ans suivant la livraison (assurance dommages-ouvrage).

Conclusion 

Maître d’oeuvre et maître d’ouvrage couvrent donc deux réalités différentes : le premier est le prestataire opérationnel chargé de suivre et de contrôler un projet de construction émanant du deuxième, qu’il soit le client final ou un maître d’ouvrage délégué.

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Auteur

Ces articles peuvent également vous intéresser

Test de personnalité, un outil précieux de recrutement

A l’occasion de votre recherche d’emploi, il est tout à fait possible que des recruteurs vous demandent de vous soumettre à des tests de personnalité, pour cerner vos principaux traits de caractère et déterminer si votre profil convient. Ces évaluations comportent bien des avantages.

Lire plus »