Copy of Untitled Design (1)

Top 10 des métiers du bâtiment qui recrutent le plus

Cette année encore, les 392 000 entreprises du BTP ont énormément embauché. Près de 180.000 projets de recrutements ont ainsi été recensés par Pôle Emploi, dans son enquête annuelle sur les Besoins en Main-d’Œuvre.

Mais tous les métiers et tous les niveaux de diplômes ne recrutent pas de la même manière. Découvrez donc nos top 10 de l’année 2019.

Les 10 métiers du bâtiment qui recrutent le plus

Le secteur du BTP est un des domaines d’activité les plus dynamique en France, notamment en termes de recrutements. 

2019 ne fait pas exception : au 3ème trimestre 2019, le secteur de la construction a présenté 34% d’offres d’emploi supplémentaires par rapport au 2ème trimestre.

Les raisons sont multiples : 

– de nombreux salariés du bâtiment partent à la retraite et doivent être remplacés

– le marché bénéficie d’un climat porteur 

– les chantiers liés aux jeux olympiques

– les chantiers liés au Grand Paris

– la reprise des constructions de logements privés favorisés par la baisse des taux d’intérêts pour les prêts bancaires immobiliers

– la rénovation énergétique des bâtiments 

– les grandes infrastructures (LVG par exemple)

Voici les 10 métiers les plus en demande d’embauche en France en 2019 dans le secteur de la construction, et leur part dans les recrutements global du BTP : 

– Ouvriers non qualifiés du gros œuvre du bâtiment (15,9%)

– Maçons (15,7%)

– Ouvriers non qualifiés du second œuvre du bâtiment (13,0%)

Plombiers, chauffagistes (9,8%)

– Ouvriers qualifiés des travaux publics, du béton et de l’extraction (9,6%)

Electriciens du bâtiment (8,6%)

– Menuisiers et ouvriers de l’agencement et de l’isolation (8,5%)

– Couvreurs (6,6%)

– Ouvriers qualifiés de la peinture et de la finition du bâtiment (6,5%)

– Chefs de chantier, conducteurs de travaux (non cadres) (5,8%)

Le top 10 des métiers du BTP qui recrutent le plus sans le bac

Voici le top 10 des métiers d’ouvriers de la construction qui recrutent en 2019, du plus au moins pourvoyeur d’offres :  

  1. Ouvriers non qualifiés du gros œuvre du bâtiment
  2. Maçons
  3. Ouvriers non qualifiés du second œuvre du bâtiment
  4. Plombiers, chauffagistes
  5. Ouvriers qualifiés des travaux publics, du béton et de l’extraction
  6. Electriciens du bâtiment
  7. Menuisiers et ouvriers de l’agencement et de l’isolation
  8. Couvreurs
  9. Ouvriers qualifiés de la peinture et de la finition du bâtiment
  10. Ouvriers non qualifiés des travaux publics, du béton et de l’extraction

A elles seules, ces 10 fonctions représentent 

– un peu plus de 93% des projets de recrutements à des postes d’ouvriers du BTP

– près de 70% des projets d’embauches du secteur de la construction dans son ensemble !  

Il faut par ailleurs savoir que 75% du total des projets de recrutements dans le secteur de la construction sont occupés par des postes d’ouvriers du BTP.

De nombreuses débouchés sont donc ouvertes aux personnes non titulaires d’un baccalauréat dans le domaine du Bâtiment et des Travaux Publics.

En effet, la plupart de ces métiers peuvent s’exercer dès deux ans après la troisième, un CAP ou équivalent dans la poche. Quand ils ne sont pas accessibles sans qualification : certains ouvriers non qualifiés du gros oeuvre et du second oeuvre peuvent apprendre leur métier “sur le tas”.  

Le top 10 des métiers du BTP qui recrutent le plus à niveau BAC et plus

Voici le top 10 des métiers qui recrutent post BAC en 2019, du plus au moins pourvoyeur d’offres : 

  1. Chefs de chantier, conducteurs de travaux (non cadres)
  2. Technicien et agents de maîtrise de la maintenance et de l’environnement
  3. Ingénieurs du BTP, chefs de chantier et conducteurs de travaux (cadres)
  4. Secrétaires bureautiques et assimilés
  5. Techniciens et chargés d’études du BTP
  6. Dessinateurs en BTP
  7. Employés de la comptabilité
  8. Techniciens en électricité et en électronique
  9. Agents administratifs divers
  10. Ingénieurs et cadres technico-commerciaux

Ces dix métiers représentent : 

– 13% des offres d’emploi du marché de la construction dans son ensemble

– 81% des projets de recrutements pour des postes de niveau BAC et plus dans le BTP

Ce type de projets de recrutements va croissant. On estime à 23,6% la hausse du nombre de cadres et ingénieurs en 2018. 

Depuis plusieurs années, les entreprises du BTP sont de plus en plus en demande de compétences nécessitant d’être au moins diplômé du BAC, mais plus souvent d’un BAC+3 voire d’un BAC+5.

Cette élévation générale du niveau des compétences demandées est liée à :  

– l’augmentation des chantiers de rénovation énergétique 

– le renforcement des normes écologiques

– l’augmentation des règles de sécurisation des chantiers 

– l’accentuation des règles de traitement de l’amiante

– l’arrivée d’un dérivé du Lean management dans les sociétés du BTP : cette technique d’optimisation des chantiers exige la maîtrise d’aptitudes techniques, en management, en planification…

– l’entrée du numérique dans les techniques de gestion de chantier, notamment via la technologie BIM

– la consolidation des équipes commerciales des entreprises du BTP avec la création des métiers d’ingénieurs commerciaux.

Le top 10 des métiers du BTP qui éprouvent le plus de difficultés à recruter

On estime que 40% des entreprises du BTP éprouvent des difficultés à trouver des candidats. 

Certaines cherchent des profils encore plus difficiles à capter. Dans près de 85% des cas, une entreprise qui cherche à embaucher un couvreur par exemple sera confrontée à des problèmes. 

En cause, le désintéressement des jeunes pour des carrières “physiques”, souvent menées dans des conditions difficiles (intempéries, poussières, bruit…).

Voici le top 10 des recrutement les plus difficiles à mener :

  1. Géomètre : des difficultés dans 85% des cas
  2. Couvreurs : des difficultés dans 85% des cas
  3. Charpentiers (bois) : des difficultés dans 82% des cas
  4. Dessinateurs en électricité et en électronique : des difficultés dans 80% des cas
  5. Charpentier (métal) des difficultés dans 79% des cas
  6. Plombiers, chauffagistes : des difficultés dans 79% des cas
  7. Dessinateurs en mécanique et travail des métaux : difficultés dans 75% des cas
  8. Menuisiers et ouvriers de l’agencement et de l’isolation : difficultés dans 75% des cas
  9. techniciens en mécanique et travail des métaux : difficultés dans 74% des cas
  10. Chefs de chantiers, conducteurs de travaux (non cadres) : difficultés dans 73% des cas

 

Conclusion 

De nombreux postes sont à pourvoir dans le secteur du BTP, à tous les niveaux de qualification. Un dynamisme de recrutement qui devrait se poursuivre, dans un contexte économique (grands chantiers) et social (pyramide des âges) porteur.

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Auteur

Ces articles peuvent également vous intéresser

Test de personnalité, un outil précieux de recrutement

A l’occasion de votre recherche d’emploi, il est tout à fait possible que des recruteurs vous demandent de vous soumettre à des tests de personnalité, pour cerner vos principaux traits de caractère et déterminer si votre profil convient. Ces évaluations comportent bien des avantages.

Lire plus »