Untitled design (49)-min

Pourquoi et comment former ses salariés dans le BTP ?

Alors que Harris Interactive publiait en juin 2019 une étude sur les Français et la formation professionnelle, dans laquelle on apprenait que seuls 30% des travailleurs hexagonaux avaient, ces 5 dernières années, suivi une formation, la question de l’amélioration continue des compétences mobilisables au travail reste entière. 

Pourquoi une entreprise du BTP a-t-elle intérêt à proposer à ses salariés des formations en lien avec leurs emplois ou leurs aspirations ? Quelles sont-elles ?  

Et concrètement, à qui s’adresser pour sélectionner les bonnes formations, ainsi que pour activer les bonnes aides au financement ? 

 

Les 4 bonnes raisons de former ses salariés

La formation des salariés à la sécurité au travail : une obligation

La première des raisons qui doit conduire un chef d’entreprise du BTP à former ses salariés n’est peut-être pas la meilleure, mais elle est incontournable ! 

En effet, selon la loi, tout employeur est dans l’obligation de : 

– former ses salariés à la sécurité sur un chantier ou dans l’atelier, afin de limiter les accidents et protéger le personnel

– réserver certaines missions spécifiques à des salariés ayant reçu un enseignement adéquat. Par exemple, s’il y a un risque de manipulation d’amiante sur un chantier, seuls les ouvriers à jour de leur “formation amiante” sont normalement autorisés à y travailler.

– élaborer un plan de prévention et le mettre en oeuvre pour identifier certains risques d’accidents du travail ou de maladies socioprofessionnelles inhérents aux métiers du BTP et former les salariés en conséquence. 

 

La formation des salariés : un gage de compétitivité pour l’entreprise du BTP

Parce que les entreprises du BTP évoluent dans un environnement social, réglementaire et technique mouvant, la formation en continue de sa main d’oeuvre est indispensable. 

En effet, miser sur la montée en compétence de ses salariés pour adapter leurs savoir-faire aux nouvelles technologies et innovations techniques du secteur du BTP, c’est permettre aux ouvriers d’être plus efficaces et de rendre de meilleures prestations. A terme, cela permet donc de renforcer la productivité de son entreprise et conserver sa compétitivité. 

 

La formation des salariés du BTP : un geste en faveur de l’employabilité des employés

Les entreprises ont tout intérêt à aider les salariés à développer leur potentiel, de manière à ce qu’ils restent, aux yeux de leur employeur mais aussi aux yeux du marché, un travailleur attractif.

Pour deux raisons principales : 

– un ouvrier ou un cadre qui se sent en pleine possession de ses moyens sera plus épanoui et enthousiaste au travail : c’est un excellent moyen pour l’entreprise de fidéliser ses travailleurs

– même en cas de départ, un ancien salarié aura tendance à davantage recommander une entreprise dans laquelle il s’est bien senti que l’inverse. Or, dans un contexte tendu où les entreprises ont du mal à recruter, une bonne réputation ne peut être qu’un atout.

 

La formation des salariés : un levier puissant au service du projet de l’entreprise

La formation peut aussi être un outil performant pour intégrer la force de travail d’une entreprise à sa stratégie de développement. 

Par exemple, si un chef d’entreprise pense à conquérir de nouveaux marchés hors des frontières nationales, il aura tout intérêt à former ses salariés à l’anglais et aux règles du commerce international. 

De même, si une opportunité de développement se fait connaître dans le domaine de l’écologie, il sera important de sensibiliser ses salariés aux techniques de construction des bâtiments passifs par exemple.

 

Quels sont les formations et les outils de prévention des risques obligatoires pour les salariés du BTP ?

Dans la mesure où il revient aux employeurs de s’assurer que ses employés sont à jour, voici les formations exigées par la réglementation, que vos employés soient en CDI ou en CDD : 

– les formations générales liées à la sécurité : prévention des accidents du travail “graves” et prévention des maladies professionnelles

– les formations sur la prévention des chutes en hauteur, s’adressant aux publics susceptibles de concevoir, monter, vérifier, maintenir, démonter ou travailler sur échafaudage de pied et échafaudage roulant

– Le certificat d’aptitude à travailler en espaces confinés (Catec) : une formation destinée aux personnels susceptibles de travailler en espace confiné, où les risques de détresse respiratoire, noyades, intoxications sont présents

– Le certificat d’aptitude à conduire en sécurité (CACES® – dispositif Cofrac) : une formation réservée aux salariés devant conduire un engin de chantier, une grue à tour, une grue mobile, une plate-forme élévatrice mobile de personnes, un chariot automoteur de manutention à conducteur porté ou encore une grue auxiliaire de chargement de véhicules.

– les formations sur la prévention des risques électriques

En ce qui concerne les formations non obligatoires mais pertinentes pour les salariés et le projet de l’entreprise, cette dernière aura tout intérêt à consulter les organisations professionnelles de sa branche : elles disposent en général de personnels compétents pour la conseiller et la guider dans la sélection des formations.  

 

Quand ces formations peuvent-elles être dispensées à vos salariés ?

Les salariés amenés à se former dans un cadre professionnel le feront sur leur temps de travail, pris en compte en tant que temps de travail effectif.

Un chef d’entreprise avisé profitera donc des périodes creuses d’activité pour planifier la formation de ses salariés. 

 

Quels organismes dispensent les formations dédiées aux salariés du BTP ?

Un large panel de formations est disponible, et il n’est pas toujours facile d’anticiper les compétences dont le salarié et l’entreprise auront besoin dans les années à venir. 

Aussi, pour aider les chefs d’entreprise, à qui incombe la responsabilité de la formation de ses salariés, plusieurs organismes se distinguent : 

– l’Assurance Maladie qui propose des dispositifs de formation sur les risques professionnels

– l’Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics, qui se veut être un référent pour la prévention des acteurs du BTP

– Les Organismes Paritaires Collecteurs Agréés de la branche de l’entreprise, à l’image de Constructys, OPCA de la branche “Construction”.

Lorsque l’opportunité de la mise en place d’une formation est interrogée, le bon réflexe reste de s’adresser à la Fédération professionnelle de votre banche. 

 

Quelles aides financières peut-on recevoir pour former ses salariés dans le BTP ?

Une formation est un investissement pour l’avenir, mais qui demande un certain budget. Aussi, voici quelques aides financières à la disposition des entrepreneurs du bâtiment et des travaux publics : 

– les aides financières simplifiées (AFS) nationales : réservées aux entreprises de moins de 50 salariés, dans le cadre de la prévention des risques sur les chantiers

– le contrat de prévention : réservé aux entreprises de moins de 200 salariés dans le cadre de la mise en place d’un projet global de prévention

– les aides financières proposées par les caisses régionales (Carsat, Cramif, CGSS) : destinées aux petites et moyennes entreprises

– les aides financières des OPCA de branches : réservées aux entreprises adhérant aux fédérations professionnelles (tels CONSTRUCTYS pour la FFB à destination des entreprises du BTP de moins de 11 salariés).

 

Conclusion 

Former ses salariés est non seulement un devoir légal de l’employeur, mais aussi et surtout un outil puissant pour la performance économique et sociale de l’entreprise, qui ne doit pas hésiter à s’entourer de professionnels compétents pour identifier les formations adéquates, et les bons leviers de financement.

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Auteur

Ces articles peuvent également vous intéresser

Test de personnalité, un outil précieux de recrutement

A l’occasion de votre recherche d’emploi, il est tout à fait possible que des recruteurs vous demandent de vous soumettre à des tests de personnalité, pour cerner vos principaux traits de caractère et déterminer si votre profil convient. Ces évaluations comportent bien des avantages.

Lire plus »